En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus...

Le Jour de la Nuit
Eteignons la lumière, rallumons les étoiles !
Le Jour de la Nuit est une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé. Grand Poitiers participe pour la seconde fois à l’évènement et organise le samedi 14 octobre 2017, à 20h une balade nocturne sur la commune de Buxerolles.  Fontaine-le-Comte participe à l’évènement et accueille jusqu'au 6 octobre 2017 en mairie, une exposition sur la pollution lumineuse et les conséquences néfastes du sur-éclairage. De plus, à l’occasion de cette manifestation du samedi 14 octobre, l’éclairage des rues de Mars, de Jupiter, du Stade ainsi que l’Esplanade des Citoyens sera exceptionnellement éteint.
 
Exposition sur la pollution lumineuse à Fontaine-le-Comte du 29 sept. au 6 octobre 2017
Exposition sur la pollution lumineuse à Fontaine-le-Comte

 

La commune applique une politique énergétique en faveur des réductions de consommation et de la préservation de l’environnement. Si en France, la quantité globale de lumière émise ne cesse de croître, pour notre commune le choix a été fait par l’équipe municipale  de diminuer l’éclairage public en coupant ce dernier entre 22h et 6h30 du matin. A cette action s’ajoute le remplacement des anciennes ampoules par des lampes LED.

Si vous souhaitez participer à une animation se déroulant à l’occasion du « Jour de la Nuit », rendez-vous sur le site : http://www.jourdelanuit.fr/
 

Flyer et affiche du Jour de la nuit Samedi 14 octobre 2017 à Buxerolles

Qu’est-ce que la pollution Lumineuse ?
On parle de pollution lumineuse pour désigner les effets néfastes d’un éclairage artificiel excessif sur l’environnement et la santé. Elle se distingue des nuisances, qui correspondent à une gêne ou un inconfort. Les conséquences d’une pollution sont souvent irréversibles, affectant à la fois les écosystèmes et l’Homme par des impacts éco-toxicologiques sur le long terme. Aujourd’hui, un tiers de la population mondiale ne voit plus la Voie Lactée. La nuit est en effet confrontée à la montée d’une pollution lumineuse issue d’une généralisation et d’une mauvaise utilisation de l’éclairage public. Alors qu’il y a quelques années on comptait près de 9 millions de points lumineux en France, ce nombre ne cesse d’augmenter pour atteindre plus de 11 millions en 2015. En 10 ans, les installations lumineuses ont augmenté de 30 %. Ce sont alors de véritables halo-lumineux qui se forment au-dessus des villes créant des barrières et des pièges écologiques qui ne sont pas sans conséquences pour nous et notre environnement.
 

La pollution lumineuse a de nombreuses conséquences négatives.

 
Sur la faune et la flore …
Les oiseaux et chauve-souris modifient leur trajectoire lors des migrations en fonction des halos lumineux formés au-dessus des villes ; La lumière artificielle attire les poissons sous les ponts et les jeunes tortues lors de l’éclosion des œufs ; En saison estivale, 150 insectes meurent chaque nuit par point lumineux, d’épuisement ou brulés par la chaleur. Les illuminations artificielles représentent la 2ème cause de mortalité des insectes, après les insecticides. Ainsi on observe un véritable dérèglement de la chaîne alimentaire dont certaines espèces comme les araignées tirent avantage grâce à un excédent de nourriture près des points lumineux. Le rythme biologique des espèces se retrouve également affecté par le sur-éclairage qui modifie l’alternance du jour et de la nuit et leur distinction entre les saisons. Leurs cycles de reproduction et de recherche de nourriture sont alors perturbés, provoquant un risque pour leur progéniture et leur survie. L’éclairage artificiel a aussi un impact sur la flore, retardant la chute des feuilles, créant une photosynthèse dégradée, perturbant la germination et empêchant la pollinisation nocturne des plantes par les papillons de nuit.
 

 

Sur notre santé …
La lumière intrusive, c’est à dire la pénétration d’une source de lumière artificielle extérieure (luminaires, panneaux publicitaires lumineux...) dans l’habitation, entraine des effets néfastes sur notre organisme et notre santé. Les troubles du sommeil occasionnés par la présence constante d’éclairage entraîne une baisse de production de mélatonine, pourtant vitale au bon fonctionnement de notre organisme. La mélatonine est une hormone centrale du corps humain, produite par la glande pinéale la nuit en l’absence de lumière et qui règle notre rythme circadien (rythme biologique de 24h). Elle est un puissant antioxydant qui joue un rôle important pour notre système immunitaire, dans la prévention du développement de cancer, de tumeurs et de troubles dépressionnaires. Sa production peut être inhibée dès la présence d’une faible source lumineuse, notamment s’il s’agit d’un éclairage avec un spectre à forte composante de bleu, néfaste pour les organismes vivants (dont l’Homme), comme c’est le cas pour de nombreux lampadaires situés aux abords des fenêtres d’habitation utilisant des LED blanches. Elle n’est pas spécifique à l’Homme : elle existe chez de nombreux autres organismes vivants, dont les plantes
 

Il ne faut pas croire.

 
L’obscurité augmente l’insécurité sur les routes ?
Non.L’éclairage des routes n’est pas un gage de sécurité. Au contraire la diminution progressive de la luminosité peut inciter au ralentissement. Les passages piétons, ronds-points, carrefours dont l’éclairage est isolé sont mieux perçus que noyés dans un halo lumineux continu.
 
Les délits et les cambriolages sont plus nombreux lorsqu’il n’y a pas d’éclairage ?
Non. Un éclairage mal conçu et surpuissant peut donner une sensation de sécurité sans pour autant la garantir. Plusieurs études sérieuses ont permis de vérifier qu’on ne pouvait pas démontrer les effets sécuritaires de l’éclairage. La majorité (80%) des cambriolages ou vols avec agression a lieu en plein jour (statistiques de la police).

 

 

  logo na           departement      logo grand poitiers          Mairie de Fontaine le Comte
Esplanade des Citoyens
86240 FONTAINE LE COMTE
separation Tél : 05 49 62 67 05

  separation Contact
Mentions légales
Crédits-Plan du site